JO MADDRAFT : CRÉATEUR DE L’AFFICHE 2021

JO MADDRAFT : CRÉATEUR DE L’AFFICHE 2021

    « A Taïwan les apprentis sont meilleurs que la plupart des mecs dit “confirmés” chez nous. »

    Salut Jo, est-ce que tu peux te présenter ?

    Je m’appelle Jo Maddraft, j’ai 31 ans et je suis propriétaire de mon propre salon : ZOKU Tattoo Shop à Bourg en Bresse. J’ai atterri là-bas grâce à mes potes qui m’ont présenté à leur tatoueur de l’époque.

    Le nom « Maddraft » vient de mes frères qui m’ont toujours connu avec un
    carnet et un stylo Bic dans les mains. « Mad » signifiant Fou et « Draft » croquis.

    Comment on devient tatoueur ?

    Mon père tatouait et peignait déjà beaucoup avant ma naissance. Il n’avait pas de « street Shop » comme la plupart des tatoueurs à l’époque mais il avait un shop privé, alors on peut dire que j’ai baigné toute ma vie dans la peinture et le tattoo. J’ai commencé à monter mes premières machines à 15 ans. Des machines en kits achetées sur JetFrance, avec de vieilles buses qui avaient des mandrins au bout pour tenir l’aiguille. On soudait n’importe comment c’était vraiment cool !

    Puis j’ai commencé à piquer vers 16-17 ans, d’abord mes potes et l’entourage.

    Jo Maddraft-createur-de l-affiche-Internationale-lille-Tattoo-convention 2020-1

    C’est comment de se lancer à son compte comme tatoueur ?

    J’étais vraiment déterminé à me lancer comme tatoueur, mais mon père a insisté pour que je fasse d’abord des études et il a été plus fort que moi. Alors c’est seulement à l’âge de 22 ans, à la sortie de mes études que j’ai commencé à tatouer sur Bourg, puis je me suis mis à mon compte un an après.

    À cette époque, j’ai découvert Jeff Gogue, James Tex, Steeve Moore, Shawn Barber, Shige, Filip Leu, Joe Capobianco, Henrik, Niko Hurtado et un paquet d’autres artistes tatoueurs.

    C’est là que j’ai compris qu’il fallait  bosser dur. Je me suis imposé le même rythme que Jeff Gogue à l’époque, j’ai dessiné et peint tous les jours. Malgré tout ça, je commence tout juste à comprendre ce qui est important techniquement et artistiquement. Au bout de presque 10 ans de pratique !

    createur-de l-affiche-Internationale-lille-Tattoo-convention 2020-4ok
    Jo Maddraft-createur-de l-affiche-Internationale-lille-Tattoo-convention 2020-2

    Faut-il être artiste pour être tatoueur ?

    Je pense qu’avoir des bagages artistiques est un gros avantage dans ce métier et va le devenir de plus en plus. La technique est importante seulement pour permettre de retranscrire sur la peau ou la toile ce qu’on a en tête. Mais peu importe la technique s’il n’y a rien dans la tête !

    Jo Maddraft-createur-de l-affiche-Internationale-lille-Tattoo-convention 2020-7
    createur-de l-affiche-Internationale-lille-Tattoo-convention 2020-10
    Jo Maddraft-createur-de l-affiche-Internationale-lille-Tattoo-convention 2020-9
    Jo Maddraft-createur-de l-affiche-Internationale-lille-Tattoo-convention 2020-6
    Jo Maddraft-createur-de l-affiche-Internationale-lille-Tattoo-convention 2020-8
    createur-de l-affiche-Internationale-lille-Tattoo-convention 2020-10

    Tattoos by Jo Maddraft

    Qu’est-ce que tu penses de l’évolution du milieu du Tattoo ?

    Sur le plan artistique je pense que la concurrence qui est en train d’émerger est une bonne chose. Car les gens vont s’éduquer plus vite au tattoo et peut être plus facilement se diriger vers des commandes de grosses pièces auprès de tatoueurs confirmés.

    L’émergence de millier de styles, de mouvements artistiques, de performances feront évoluer encore plus rapidement notre univers. Je m’en suis rendu compte à Taïwan lors de mes « guests » que le niveau est bien au-dessus du nôtre ! Les apprentis sont meilleurs que la plupart des mecs dit” confirmés” chez nous.

    Pour ce qui est du plan professionnel je dirais qu’un p90 mine anti-personnel et spas 12, seront indispensable à l’avenir ✌ ;). Honnêtement, je pense que la concurrence va être de plus en plus rude. Bien sûr, j’espère me tromper et que tout s’équilibrera équitablement à l’avenir.

    Et les conventions de Tattoo ?

    Pour les conventions, j’ai espoir qu’elles continueront à refléter ce qu’il y a  de bon dans notre milieu pour ne pas finir en salon de l’esthétique. Mais faut pas se mentir c’était mieux il y a 10 ou 15 ans.

    vue_d'en_haut_lille_tattoo_convention

    Rendez-vous les 19, 20 et 21 février 2021 à Lille Grand Palais
    pour la 6ème édition de l’International Lille Tattoo Convention !

    PARTAGER : 

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    X